Fusillade à Oslo : « C’est absolument horrible », réagit Johannes Hoesflot Klæbo

Written on 06/26/2022
Nordic Magazine

Un course de rollerski s'est déroulée quelques heures seulement après une fusillade qui a fait deux morts et 21 blessés, près d'un bar gay à Oslo. Sur TV2, Johannes Hoesflot Klæbo a réagi.

Un ruban arc-en-ciel pour Johannes Hoesflot Klæbo et ses coéquipiers

Dans la nuit de vendredi à samedi, une fusillade a été perpétrée devant des bars du centre d’Oslo (Norvège), dont un club gay, le London Pub. Le bilan est de deux morts et 21 blessés, dont dix graves. L’auteur présumé est un Norvégien d’origine iranienne, cet homme de 42 ans est connu des services de renseignement intérieur le PST. La police a indiqué enquêter sur un « acte terroriste ».

La star du ski de fond Johannes Hoesflot Klæbo a réagi à ce drame. « Tout d’abord, c’est absolument horrible. Mes premières pensées vont aux personnes endeuillées, aux blessés et à ceux qui ont perdu quelqu’un », a-t-il déclaré à TV 2.

La marche des fiertés LGBT, prévue samedi après-midi, a été annulée. « Nous ne connaissons pas encore les raisons de cet acte terrible mais aux homosexuels qui maintenant ont peur et sont dans le deuil, je tiens à dire que nous sommes tous ensemble avec vous », a témoigné le Premier ministre norvégien, Jonas Gahr Store.

L'article continue sous la publicité

pub

pub

Comme la Gay Pride n’a pas pu avoir lieu dans les rues de la capitale, tous les coureurs de l’équipe nationale ont couru le sprint à TelemarksVeka avec des rubans arc-en-ciel.

Johannes Hoesflot Klæbo, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Johannes Hoesflot Klæbo (NOR) – James Fountain/Telemarksveka

« Dans ce contexte, le ski-roues a peu d’importance », a expliqué Johannes Hoesflot Klæbo, visiblement très ému : « J’ai grandi en croyant que tu peux aimer et vivre avec qui tu veux. » Le quintuple champion olympique s’est dit réconforté qu’autant de personnes aient exprimé la même solidarité depuis l’attaque dans le centre-ville. « C’est incroyablement beau à voir », a-t-il indiqué.

Le maire d’Oslo, Raymond Johansen, a quant à lui tenu à préciser que la marche des libertés LGBT était reportée à une date ultérieure.


A lire aussi


Les cinq dernières infos